Es-tu prête à découvrir une méthode ancestrale qui peut transformer ta vie ? Aujourd’hui, nous plongeons dans l’univers de Ho’oponopono, une pratique hawaïenne de guérison et de réconciliation intérieure. Que tu sois nouvelle dans cet univers ou déjà initiée, cet article te guidera à travers les origines, les principes et les applications concrètes de Ho’oponopono pour t’aider à retrouver paix et harmonie.

Les Origines de Ho’oponopono

Ho’oponopono est une pratique originaire d’Hawaii. Jusqu’à relativement récemment, c’était une pratique tribale dont le but était d’aider à ramener le groupe à l’équilibre et à la guérison par le pardon. J’imagine que la pratique tribale a toujours cours, mais à la fin des années 1970, la guérisseuse (kahuna lāʻau lapaʻau) Morrnah Simeona a fait évoluer cette pratique collective vers une pratique individuelle, qu’elle a commencé à transmettre grâce à, entre autres, des interventions aux Nations Unies et des conférences dans le monde. Mais l’essor de Ho’oponopono vient également de l’histoire incroyable du Dr Hew Len qui a miraculeusement permis de fermer une aile psychiatrique d’une prison hawaïenne sans rencontrer les patients.

L’histoire inspirante du Dr Hew Len

Cette histoire est relatée dans les livres de Joe Vitale sur Ho’oponopono, et je l’ai entendue par le Dr Hew Len quand j’ai regardé les enregistrements des conférences qu’il donnait avec Joe Vitale pour enseigner Ho’oponopono aux États-Unis. Ce que je trouve incroyable, c’est qu’il n’a pas rencontré ces patients. Lui-même racontait qu’il avait leurs dossiers sur son bureau, il les lisait avec attention un par un, et quand il se sentait “déclenché”, en réaction, il faisait Ho’oponopono pour se nettoyer. Se nettoyer lui. Mais à mes yeux ce qu’il faut également retenir c’est que non seulement sa pratique a eu un effet sur les patients, mais également sur l’équipe médicale et même les bâtiments ! En effet, l’équipe soignante était très régulièrement remplacée, les employés tombaient malades, se sentaient drainés par le fait d’aller précisément dans ces bâtiments, et toutes les tentatives d’amélioration étaient vaines. À partir du moment où le Dr Hew Len a commencé à opérer, à se nettoyer, non seulement cela a eu un effet sur les patients, mais également sur les équipes qui se montraient de plus en plus enthousiastes à l’idée de travailler là, mais aussi sur les bâtiments qu’il a été enfin possible de rafraîchir et de rendre plus agréables à vivre.

Ho’oponopono : les quatre phrases qui changent tout

Maintenant, venons au cœur du sujet. Ho’oponopono, comment ça marche ? Cela consiste à répéter, dans l’ordre que tu préfères, ces quatre phrases :

  • Je suis désolée
  • S’il te plaît pardonne-moi
  • Merci
  • Je t’aime

C’est tout !

Il est important que tu comprennes que ces mots ont une charge vibratoire, énergétique, incroyable. Mon conseil pour toi est de prendre le temps de “déguster” ces mots, ces vibrations, pour les laisser infuser en toi.

Comprendre le fonctionnement de Ho’oponopono

Il est important également de comprendre comment fonctionne Ho’oponopono. Le Dr Hew Len expliquait que nous portons tous des programmes, des “données”, corrompus, et que ces programmes sont ce qui nous fait réagir à toute sorte d’événements. Le but de Ho’oponopono, et donc du mantra, est de nettoyer nos programmes corrompus, de nous ramener vers une forme d’équilibre et donc de nous en libérer. Cette pratique nous permet en réalité de prendre nos responsabilités : je me rends compte que je réagis à quelque chose, c’est donc que j’ai un “programme corrompu” en moi, et je prends la responsabilité de le nettoyer. C’est aussi simple que ça. À force de nettoyer, de répéter le mantra, nous pouvons arriver à ce que le Dr Hew Len appelait “le point Zéro”, ou plus simplement “Zéro”. Un moment de clarté, de paix.

L’explication du mantra de Ho’oponopono

Concrètement, à qui s’adresse-t-on quand nous répétons le mantra ? À l’Univers, au Divin, à Zéro… mais à personne en particulier. L’exemple que j’utilise est toujours le même. Imaginons que je me fâche avec ma sœur. Quand je dis “Je suis désolée”, je ne m’adresse pas à elle. Je m’adresse à l’Univers, à Zéro, et voilà ce qu’implique chacune des parties du mantra :

  • Je suis désolée : je suis désolée d’avoir en moi ces données erronées qui font que je suis en colère
  • S’il te plaît pardonne-moi : s’il te plaît, pardonne-moi d’avoir en moi ces données erronées qui font que je suis en colère
  • Merci : merci de me montrer que j’ai en moi ces données erronées
  • Je t’aime : là, il y a une adresse quadruple. C’est comme si Zéro / l’Univers te disait qu’il t’aime, que tu lui disais que tu l’aimes, que tu te disais à toi que tu t’aimes, et enfin que tu reconnaissais l’existence de ces données erronées et que tu acceptais de les aimer comme parties de toi.

Appliquer Ho’oponopono au quotidien

Comment utiliser Ho’oponopono ? Tu peux l’utiliser comme “pansement”, quand tu te sens dans un moment d’inconfort, d’anxiété, de colère, de frustration… répète le mantra, à voix haute si tu le peux, ou dans ta tête si tu n’es pas seule, en prenant le temps de réaliser ce que tu fais, de laisser infuser les mots en toi. Continue jusqu’à ce que tu sentes un soulagement en toi.

Mais tu peux aussi te créer une routine Ho’oponopono. La mienne, c’est de répéter le mantra au réveil, juste avant de me lever, pendant 2 ou 3 minutes, et de faire la même chose juste avant de m’endormir. D’une certaine façon, ça m’aide à commencer ma journée sur le bon pied, et de me coucher en nettoyant ce qui a pu se passer de désagréable dans la journée.

La Prière de Morrnah

Il y a une pratique liée à Ho’oponopono, et plus particulièrement à Morrnah Simeona, dont je tiens également à te parler, parce qu’elle est extrêmement puissante : la prière de Morrnah. Cette prière, que tu vas pouvoir télécharger ici, va te permettre de t’aider à déprogrammer les croyances limitantes que tu as identifiées, des blessures transgénérationnelles… mais en réalité tout ce qui te passera par la tête !

Cette prière est à répéter 4 fois par thématique. Je t’explique avec un peu plus de détails dans l’épisode de podcast comment je procède, mais écoute bien mon conseil : ouvre-toi à la magie, et essaie. Et comme pour tout travail énergétique, pense à bien boire (de l’eau !) après ta séance avec la prière de Morrnah !

Comme tu as pu le voir, Ho’oponopono est une pratique simple mais extrêmement puissante qui peut transformer ta vie en ramenant l’harmonie et la paix intérieure. Que tu l’utilises comme pansement en période de crise ou que tu l’intègres dans une routine quotidienne, les bienfaits de cette méthode sont incroyables.

Alors, es-tu prête à essayer Ho’oponopono ? Commence dès aujourd’hui et partage tes expériences avec moi. Télécharge la prière de Morrnah et vois par toi-même les transformations qui peuvent se produire. Laisse la magie opérer, et surtout, n’oublie pas de bien t’hydrater après chaque séance.

À toi de jouer !

Tu veux recevoir cet ebook ?

Renseigne ton nom et ton adresse mail et tu recevras non seulement l'ebook sur les oracles mais aussi...
une petite surprise, et la newsletter hebdomadaire !

Je ne spamme pas ! Consulte la politique de confidentialité pour plus d’informations.