Le Human Design est un système incroyable de connaissance de soi, alliant astrologie occidentale, Yi-King, Kabbale, chakras et génétique. Pourtant, avec la montée des réseaux sociaux, ce système riche et profond se voit souvent réduit à des concepts simplifiés et des étiquettes restrictives. Dans cet article, nous allons explorer pourquoi il est essentiel de dépasser ces simplifications pour véritablement comprendre et apprécier le Human Design.

Comprendre le Human Design

Au cas où tu ne connaîtrais pas le Human Design, sache que c’est un outil de connaissance de soi qui a été canalisé à la fin des années 1980 par Robert Allan Krakower, plus connu sous le nom de Ra Uru Hu. Le Human Design combine astrologie occidentale, Yi-King, Kabbale (plus particulièrement le système des Sephiroths), les chakras et enfin la génétique.

Après avoir saisi tes données de naissance (date, heure et lieu) dans un logiciel spécifique, tu vas obtenir un dessin appelé schéma corporel, et que j’appelle de façon plus courante une charte.

L’essor du Human Design et ses limites

J’avoue que j’ai un regard biaisé sur l’essor du Human Design. Comme c’est un de mes intérêts restreints depuis maintenant 3 ans, j’ai l’impression que tout le monde connait le Human Design… mais je sais que c’est faux. Mais compte tenu de la densité des information que l’on peut obtenir grâce à une charte… on a tendance à simplifier. Ainsi, quand on se retrouve entre curieuses du Human Design, la première question posée est “C’est quoi ton type ?”

Les types énergétiques en Human Design

Avant que je t’explique mon point de vue et que je te dise pourquoi, à mon avis, c’est incroyablement réducteur de ne se voir que par son type énergétique, je vais commencer par te dire de quoi il s’agit.

Le type énergétique, c’est comment tu es classée, rangée dans une case, en fonction des centres qui sont colorés dans ton thème. Il y a en tout 5 types énergétiques, qui sont répartis de cette façon (les pourcentages sont approximatifs) :

  • les Generators, qui représentent 37% de la population
  • les Manifesting-Generators, 33%
  • les Projectors, 20%
  • les Manifestors, 8%
  • les Reflectors, moins de 2%

Les Mythes et Réalités des Types Énergétiques

Comme les types énergétiques sont simples à comprendre, qu’il est simple de s’identifier à son type, on les rend centraux dans le Human Design, et on imagine qu’ils sont là depuis toujours. En réalité, c’est faux. J’ai entendu Karen Curry Parker, une immense spécialiste du Human Design, qui a d’ailleurs étudié directement avec Ra Uru Hu, raconter qu’en réalité les types énergétiques ont été créés près de 10 ans après la canalisation du système. On est d’accord que ça ne les rend pas moins légitimes, mais ça permet de comprendre que si le Human Design évolue, il faut calmer un peu les mythes autour de son fonctionnement.

D’ailleurs, autre mythe autour des types énergétiques. On croit que le Manifesting-Generator est un sous-type du Generator. Faux ! Ce qui est exact, c’est qu’il y avait d’abord 4 types énergétiques :

  • Generator
  • Manifestor
  • Projector
  • Reflector

Ce qui caractérise le Manifestor, c’est qu’il a “un accès motorisé à la gorge”. En bon français, ça signifie que son centre de la gorge est relié à un centre moteur, que ce soit de façon directe (comme ma nièce qui a le centre de la gorge relié à son centre du coeur), ou indirecte (comme moi : mon sacral est relié à mon centre G, qui est relié à mon splénique, qui est relié à ma gorge) (bon du coup tu notes que je ne suis pas Manifestor 😂). C’était l’accès motorisé à la gorge qui était la caractéristique énergétique principale du Manifestor. Mais à force d’étudier des cas de Manifestors, dont des Manifestors au centre sacral défini, Ra et ses étudiants ont fini par déterminer que finalement ces Manifestors avec le sacral défini avaient des comportements plus proches des Generators. C’est ainsi qu’est né le Manifesting-Generator. Le MG n’est donc pas réellement un sous-type du Generator, c’est plutôt un Manifestor avec le sacral défini.

Les dangers du contenu simplifié sur les réseaux sociaux

Je sais que je finaude en te parlant de certains détails techniques. Entre nous, les détails techniques m’intéressent énormément, mais c’est de la “geekerie”. Mais, comme c’est un élément relativement facile à expliquer et à transmettre, la majorité du contenu que tu vas trouver sur les réseaux sociaux au sujet du Human Design ne va concerner que les types énergétiques. D’une manière atrocement simplifiée.

Le souci de ce “snack content”, c’est qu’à force de simplification on arrive à des éléments extrêmement enfermants, et même si tu ne les prends pas au sérieux ils sèment des graines dans ton esprit.

Démystifier les idées reçues

Voilà une sélection d’idées reçues que tu peux lire au sujet de chacun des types :

  • Les Generators sont censés travailler sans relâche.
  • Les Manifesting-Generators n’arrivent jamais à finir un projet parce qu’ils papillonnent.
  • Les Manifestors sont autoritaires et égoïstes.
  • Les Projectors n’ont pas d’énergie et son passifs.
  • Les Reflectors, on s’en fout ils ne sont que 1%.

Note que la remarque sur les Reflectors je l’ai entendue de la bouche d’une soi-disant analyste / coach Human Design avec qui j’avais eu une discussion. Comment peut-on dire qu’on s’intéresse à l’humain, à son épanouissement, tout en ignorant tout une partie de l’humanité ?

Je fais ma drama, mais ce que je trouve vraiment grave c’est que ces conneries qu’on nous rabâche sur les réseaux sociaux, comme je l’ai dit plus haut, sèment des graines dans ton esprit. Et j’ai eu plusieurs clientes qui avaient été très déçues d’apprendre qu’elles étaient Generators parce qu’elles s’étaient convaincues, à force de consommer du “snack content”, qu’elles n’auraient jamais d’impact dans leur vie et qu’elles devaient rester comme des moules sur un rocher.

L’importance de la singularité dans le Human Design

Pourquoi est-ce que finalement je ne trouve pas les types énergétiques si importants ? C’est parce qu’on se convainc que de ce fait on est pareils, ce qui est bien loin de la promesse “Science de la différenciation” ! Je vais te donner un exemple. Voici ma charte et celle de ma sœur. Nous sommes toutes les deux Manifesting-Generators, mais en réalité très différentes :

2 bodygraphs de Manifesting-Generator
  • ma sœur : MG à autorité émotionnelle, définition triple, 7 centres définis
  • moi : MG à autorité sacrale, définition simple, 5 centres définis

Et encore… je n’entre pas dans l’infinité de détails qui font que nous sommes profondément différentes. C’est pour ça que lorsqu’on me dit “Je suis comme toi, je suis MG”, je réponds invariablement “Tu n’es pas comme moi, et c’est parfait comme ça !”.

Comment utiliser le Human Design pour s’empouvoirer

Et pourtant tu sais quoi ? Je parle à mes clientes de leur type énergétique ! Déjà parce que le type énergétique fait partie des attentes lorsque l’on fait faire une lecture Human Design. Mais en plus de ça, c’est parce que je m’emploie à leur présenter leur type énergétique en leur expliquant que ça ne dit pas tout d’elles, je leur présente cette information d’une façon aussi empouvoirante que possible et je ne leur offre pas une boîte dans laquelle les ranger mais un cadre duquel sortir !

Conclusion

Pour conclure, comprends que le type énergétique n’est qu’un élément de ton thème, ce n’est pas l’élément le plus important, c’est un élément, un ingrédient. Il ne te définit pas, et à aucun moment il ne doit te servir d’excuse ou te limiter, parce que ce n’est pas son but. Si tu es curieuse de découvrir ton thème Human Design, je te propose un “Décryptage HD” en vidéo, au prix promotionnel de 75€ jusqu’au 31/07/2024 !

Tu veux recevoir cet ebook ?

Renseigne ton nom et ton adresse mail et tu recevras non seulement l'ebook sur les oracles mais aussi...
une petite surprise, et la newsletter hebdomadaire !

Je ne spamme pas ! Consulte la politique de confidentialité pour plus d’informations.